Rechercher
  • sandra

[Vélodyssée. Jour 2.]

Dernière mise à jour : août 23

Ondres - Vieille-Saint-Girons


La nuit dernière, je n’ai pas hyper bien dormi.

Ce matin, le réveil a été douloureux, un peu compliqué. Dominique est passée devant ma tente et m’a demandé si j’avais envie d’un café, genre comme ça, simplement.

J’ai dit oui.

Évidemment que j’avais envie d’un café mais surtout j’avais envie d’offrir mon sourire et un peu de mon matin à ce geste tendre et profondément humain. On a discuté, au réveil, la gueule encore enfarinée sans même connaître nos prénoms. Je lui ai parlé de mon projet. Elle m’a raconté ses vacances. Je lui ai demandé si après ma douche elle serait d’accord pour me mettre de la crème solaire dans le dos. Elle a dit banco. Elle a dit avec plaisir. Et j’ai repris la route avec un café chaud dans mes souvenirs et de la crème bien étalée sur mes coups de soleil.

Et puis à peine une heure après mon départ, j’ai rencontré Lorraine et Amélie.

Je les avais déjà croisées hier mais aujourd’hui j’ai pris le temps de leur dire salut.

Salut pour de vrai.

On a échangé des banalités sur le parcours et au bout de cinq minutes de tout et de rien, j’ai décidé de faire la route avec elles. Elles avaient l’air d’accord.

Dix ans nous séparent mais la vérité c’est que sur le vélo, les distances ne veulent plus rien dire. On a trouvé un chouette camping, on a mangé la pizza que l’on avait rêvée dans l’après-midi, quand nos jambes commençaient à se faire lourdes et ce soir, grâce à elles, j’ai retrouvé mes vingt ans. C’était joyeux, c’était léger. On a ri, beaucoup, on s’est taquinées comme des copines de longue date et on a décidé de se retrouver dans quelques jours pour faire un bout de chemin ensemble et visiter l’île d’Oléron.

Je sais ce que je suis venue chercher en fait.

Je suis venue chercher l’humain.




47 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout