• sandra

[Le retour.]


J’ai déjeuné avec Barbara et Jojo.

J’ai été accueillie comme une princesse par Sofiane et Ahmed.

On a mangé des trucs trop bons dans leur mignon restaurant @cooknsaj

Barbara m’a offert un pochon à culottes avec un petit vélo à plusieurs places imprimé sur le dessus. Une pour elle, une pour Jordan et une pour moi.

Elle a dit mon héroïne et je lui ai répondu t’exagères.

J’ai roulé dans les rues de Paris et c’était encore mieux que de s’y balader à pieds parce que tu y vois beaucoup plus de merveilles.

J’ai voulu prendre un Transilien pour rentrer mais il était blindé de monde. On est restés bloqués un petit moment dans une de ses gares d’arrêt alors j’ai fini par sortir du train et je suis rentrée à vélo.

J’étais en robe avec des converses aux pieds et c’était pas banal.

Je suis arrivée chez moi, j’ai retiré les sacoches de mon vélo, les unes après les autres, je les ai laissées là, au milieu du salon et j’ai dit on verra plus tard.

J’ai ouvert ma boîte aux lettres et j’ai étiré mon sourire de mon oreille droite jusqu’à mon oreille gauche.

Julie m’avait envoyé du courrier.

Un joli dessin comme elle seule sait les faire, un dessin de bon retour avec un petit mot écrit derrière. Elle a dit c’est pour te faire sortir le moral de tes chaussettes parce que, on ne sait jamais, parce que, rentrer, c’est parfois difficile.

J’ai retrouvé mes parents, mon chien, le café du matin et la chaleur de mon lit.

Partir seule et rentrer à plusieurs.

Partir pour retrouver.

Partir pour apprécier

Partir et puis avoir envie de recommencer.

Rendez-vous cet été, les gars.

Il y a la Corse qui m’appelle et je ne voudrais pas la contrarier.




0 commentaire

Posts récents

Voir tout