Roulemapoupoule

Je rêvais d’aventure.
Depuis longtemps.
J’imaginais un truc un peu fou, quelque chose de magique et d’enivrant à la fois.

216840681_109532601404431_1061682865561434808_n.jpg
 
216101139_110262467998111_4500028333306924597_n.jpg

Le pourquoi du comment.

Mon histoire

Je rêvais d’aventure.

Depuis longtemps.

J’imaginais un truc un peu fou, quelque chose de magique et d’enivrant à la fois. Je voulais éprouver ma liberté et prendre la mesure de ce que mon corps était capable de faire. Je voulais vivre ce genre d’expérience dont tu sors un peu grandie, un peu changée et qui nourrit ta boîte à souvenirs, ton réservoir à histoires. Pour quand tu seras vieille.

J’attendais qu’elle me tombe dessus cette aventure, sans jamais rien faire pour la provoquer.

Elle n’est jamais arrivée.

Évidemment.

Alors je suis restée là, à vivre ma vie étriquée de peurs et d’angoisses qui n’étaient même pas les miennes. Spectatrice des nuits qui défilent, pétrifiée par le vide des lendemains qui se ressemblent toujours.

Et puis j’en ai eu marre d’attendre que mes rêves me saisissent, marre de l’incertitude dévorante et de ses regrets, marre des mille questions et de leurs réponses muettes.

J’en ai eu marre de toujours tout conjuguer au conditionnel.

J’ai dit aux si et aux peut-être d’arrêter de me casser les oreilles et de me bourdonner dedans. J’ai soufflé fort, vraiment très fort pour les chasser. J’ai fait de la place à l’aujourd’hui et au maintenant.

Je pars lundi pour un voyage à vélo d’environ mille kilomètres. Je vais rejoindre Nantes au départ d’Hendaye.

Je suis impatiente, excitée mais j’ai la trouille, aussi.

Je suis heureuse, genre heureuse pour de vrai de m’offrir cette expérience en solitaire.

Lundi, je pars à l’aventure.

J’en rêvais.

Depuis longtemps.

Lundi, il n’y aura plus de peut-être, il n’y aura que de l’aujourd’hui.

 
Rechercher

[Les endormis.]

Depuis des années, je ne sais pas faire de grasse matinée. J’ai les yeux qui s’ouvrent en grand à sept heures du matin, même le mercredi,...

[Les rires de joie.]

Elle m’a dit meuf tu fais quoi le week-end du 9 octobre, je peux venir à Fontainebleau? Je lui ai répondu que je fêtais mon anniv avec...

[Voyage à Nantes.]

Il m’a emmenée devant cette statue parce qu’il savait très bien. Parce que déjà, il me savait. Cette petite fille qui se fait la malle...

[L’œil bleu.]

C’est un cadeau. De ma copine mexicaine. Elle s’appelle Sichelle et je trouve que c’est un prénom merveilleux. Il invite au rêve et au...

[Allégorie.]

En cette veille de pré-rentrée, mes rêves et moi, on se souhaite de tenir bon, de tenir fort, de tenir jaune face au gris qui va venir....

 

Formulaire d'abonnement

Merci pour votre envoi !

 

Contact

Merci de l'intérêt que vous portez à Roulemapoupoule !
Pour plus d'informations, n'hésitez pas à me contacter, je vous répondrai au plus vite !

  • Facebook
  • Instagram

Merci pour votre envoi !